Argentine, Est de la Patagonie : A la découverte des animaux sauvages !

Notre descente vers le sud prend fin au glacier Perito Moreno. Nous prévoyons de rejoindre Loic et Rachel (Frère et belle-soeur), en vacances en Argentine du coté de Bariloche. Nous avons ainsi 1 semaine pour en prendre la direction, et puisque nous avons un peu de temps, nous faisons un crochet par la coté Atlantique… Ca nous fait faire un sacré détour mais nous sommes obsédés par l’idée de voir des pingouins !!! ^^

C’est un vrai safari photo que nous menons de bon train durant une semaine. Nous commençons au Parc Monte Léon, où dès l’entrée du parc, on nous informe sur « que faire en cas d’attaque de Puma ? » Que l’on se rassure, il est plutôt rare d’en apercevoir !

A défaut de voir ce félin, nous observons nos premiers pingouins de Magellan… Plus au nord à Camarones, nous nous en approchons de plus près, d’assez près pour découvrir qu’un pingouins, si c’est mignon, ça pue ! ^^

Nous finissons le safari sur la Péninsule Valdès, réserve naturelle connue comme le plus important lieux de reproduction des baleines en Amérique Latine. Malheureusement, nous ne sommes pas dans la bonne saison. Qu’importe, lions et éléphants de mer sont bien aux rendez-vous ! Il y aurait même des orques qui viendraient parfois en bord de plage en faire leur déjeuner… nous attendons toute une après-midi pour assister à ce spectacle de la vie sauvage, en vain!

?

Le Saviez-Vous

Selon la légende, Saint-Exupéry aurait été inspiré par l’ile aux oiseaux, située en face de la Péninsule Valdès pour écrire « Le Petit Prince ». Parce que nous adorons cette histoire, nous ne pouvons que la partager …

« J’ai montré mon chef-d’oeuvre aux grandes personnes et je leur ai demandé si mon dessin leur faisait peur.
Elles m’ont répondu : « Pourquoi un chapeau ferait-il peur? ». Mon dessin ne représentait pas un chapeau. Il représentait un serpent boa qui digérait un éléphant.  » St. Exupéry

.

Depuis El Calafate à Bariloche, c’est plus de 3000 kilomètres parcourus. Nous dormons parfois dans la voiture car le vent de Patagonie souffle un peu trop fort et nous douchons dans les stations services. En dehors des découvertes animalières, la Patagonie, c’est surtout des centaines de kilomètres de pampa, terre asséchée et balayée par les vents que nous devons traverser, la route est parfois longue mais une fois arrivée au bout, ça en vaut souvent la peine  !

5 reflexions sur “Argentine, Est de la Patagonie : A la découverte des animaux sauvages !

    1. Antoine&Aurore Auteur de l'article

      Et oui, dès que l’on s’éloigne des geants touristiques (le perito et el chalten) il n’y a plus grand monde mais ca vaut le détour! 🙂 parfait pour se rapprocher de la nature!

  1. Fabrice A

    Est ce que vous avez profité des grands espaces de solitudes ainsi pour mettre en application les séances de méditations du Mindfullness project?
    Ça a l’air propice !!
    Et j’ai cru voir des autruches sur vos photos … 😅

    1. Antoine&Aurore Auteur de l'article

      La méditation pas vraiment, mais la salutation du soleil toujours … mais ça c’était avant le grand froid Bolivien ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *