Argentine, Sud-Ouest de la Patagonie : La folie des grandeurs !

A peine la frontière traversée que nous découvrons déjà un paysage complètement différent du Chili… l’Argentine est ses immenses étendues se présente à nous. Après nous avoir dévoilé quelques canyons, nous découvrons les routes de Patagonie, des lignes droites à perte de vue dans un paysage semi-désertique. Quelques Guanacos (cousin du lama), autruches ou tatous sont tout de même là pour nous divertir un peu. 🙂

El Chaten

Nous nous rendons directement à El Chaten, ville connue pour ses sommets montagneux alentours, notamment le Fitz Roy et le Torre. Un ciel bleu est prévu pour les prochains jours, nous organisons donc notre premier trek de 3 jours en indépendant. Chargés de notre tente et du ravitaillement nécessaire, nous partons à l’assaut du « Paso del Viento » (passage du vent).

Premier Jour :

C’est la journée d’approche. Pour atteindre le « Paso del Viento », nous devons nous rendre dans un petit camping au coeur du parc national. Si cette partie de la randonnée n’est pas très difficile, le sac à dos est tout de même bien lourd. Heureusement, inutile de se charger avec de l’eau, celle des ruisseaux, des rivières et des lagons est potable… même si la couleur laisse un peu à désirer ! Garanti par les gardes-parcs !:)

Deuxième Jour :

Nous attaquons le « Paso del Viento ». Si l’ascension est plus difficile que la veille, c’est aussi bien plus sympa. Après un petit passage en tiroliène pour passer un torrent, nous marchons quelques kilomètres sur le glacier. Il nous laisse apercevoir de belles crevasses. Nous découvrons plus loin qu’une rivière coule sous celui-ci. Après le glacier, 700m de dénivelé dans un pierrier nous attendent. Le sentier n’est pas vraiment balisé, nous nous perdons un peu mais des kerns sont disposés un peu partout nous permettant d’atteindre sans grand soucis notre but. Arrivés au sommet, notre effort est récompensé : d’un coté nous voyons le glacier que nous venons de traverser, de l’autre nous découvrons avec étonnement et émerveillement un énorme champ de glace… le glacier Viedma !

Deux américains, travaillant pour les parcs nationaux d’Alaska, rencontrés au sommet, nous parle d’un sentier un peu secret pour rejoindre la Lagune du Torre avant de redescendre au village d’El Chaten. Nous prenons note de leur indication et prenons en photo leur carte avant de redescendre tranquillement au camping où nous avons laissé la tente.

Troisième Jour :

C’est décidé, nous partons à la recherche du sentier secret ! Nous galérons un peu à le trouver « mais comme toujours, Antoine ne lâche rien ! » En longeant une petite rivière, nous finissons par le récupérer. Une fois encore, il devient difficile de repérer le chemin dans le pierrier et nous finissons par aller à la chasse aux kerns. Ca grimpe dur ! Les deux américains nous avaient dit avoir mis 6h pour faire la traverser de 6km environ en se perdant un peu … nous ne ferons pas mieux. Mais ça en valait la peine, nous avons une vue imprenable sur le Torre, sa lagune et le sommet du Fitz Roy, sous un ciel sans nuage… et ça, ça n’a pas de prix ! Une fois venu à bout de cette traversée, une dernière tiroliène nous sépare d’El Chaten … et encore 9km !

Nous avons été emballés par ce trek de plusieurs jours et nous renouvèlerons l’expérience à coup sur.

Glacier Perito Moreno

Après cette petite escapades, nous nous dirigeons vers le glacier Perito Moreno. Tous les voyageurs croisés sur la route, nous ont dit la même phrase « C’est cher mais ça vaut le coup ! » Alors pour en profiter pleinement et finir en beauté avec la série des glaciers, nous prenons d’abord le temps d’une dernière rando :

« Seulement 5km pour arriver au sommet »« oui, mais 1000m de dénivelé ! Pas de répis pour les fessiers !! ^^ ».

Si d’en haut nous avons une belle vue panoramique de la vallée (avec le fameux glacier), nous voyons pour la première fois les Condors de Patagonie, des oiseaux pouvant atteindre 4m d’envergure !

Vers 18H nous nous rendons au glacier… Wahou ! Nous comprenons ce que tout le monde disait ! C’est touristique, c’est très aménagé et c’est cher … mais ça vaut carrément le coup ! Nous entendons craquer la glace et voyons un pan du glacier s’effondrer dans un bruit assourdissant … nous restons là, à le contempler jusqu’à la nuit tombante ! C’est certainement, l’un des moments les plus magiques de notre voyage !

2 reflexions sur “Argentine, Sud-Ouest de la Patagonie : La folie des grandeurs !

  1. Thierry

    Bonjour Les Voyageurs,

    Du rêve et des souvenirs. Le Perito Moreno dans la catégorie souvenir et le Fitzroy du coté rêve en ce qui me concerne 😉

    Excellente aventure en ce qui vous concerne en tous les cas. Une tranche de vie qui en vaut vraiment la peine.

    Bonne route,
    Thierry

    1. Antoine&Aurore Auteur de l'article

      Une bonne occasion d’y retourner. Les randonnées autours de El Chalten sont nombreuses et les paysages somptueux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *