Buenos Aires : Une nouvelle facette de l’Argentine !

Buenos Aires, nous voilà ! Et ça nous change beaucoup de la campagne que nous venons de traverser…. La province de Buenos Aires comptant près de 40% de la population du pays!  Si ne nous comptions pas initialement nous rendre dans la capitale, nous ne regrettons pas ce petit revirement soudain.

La capitale connait des quartiers bien différents, plus ou moins historiques, plus ou moins vivants. Nous marchons d’un endroit à l’autre en s’imprégnant de l’atmosphère propre à chaque quartier.

Nous découvrons dans le centre (El Centro), le quartier historique, fortement influencé par l’immigration européenne qu’a connue le continent depuis plusieurs siècles. Le quartier de San Telmo nous plait particulièrement avec ses petites rues pavées, son coté artistique et ses petits antiquaires.

Retiro, le quartier des affaires est un passage obligé pour la procuration mais nous ne nous y attardons pas, préférant les parcs de Palermo et l’ambiance un peu plus « bobo ».

On nous avait dit de faire attention dans Buenos Aires… au final comme dans toutes capitales ou lieux touristiques. Mais ici, le climat social est un peu plus tendu. L’Argentine connait depuis plusieurs années des crises économiques répétitives, l’inflation est énorme encore aujourd’hui (40% en 2016). Le nouveau gouvernement élu en 2015 a mis en place une politique d’austérité pas forcément au goût de tous les argentins. Les salaires revus à la hausse chaque année, ne le seraient que de 17% cette année pour les fonctionnaires… bien loin donc du niveau réel de l’inflation !

Les manifestations nous semblent bien organisées et se font dans une bonne ambiance générale!  Bien que le contexte économique soit difficile, les argentins ont une joie de vivre et profitent à fond de la vie au jour le jour…  on nous explique : « pourquoi se priver maintenant quand demain le pesos vaudra moins qu’aujourd’hui ? »

Buenos Aires, c’est aussi une super rencontre avec Romina et Gustavo, qui nous accueillent chez eux et nous donnent de précieux conseils pour visiter la ville. Ils nous font découvrir Buenos Aires by Night, au bord du fleuve pour manger un “Choripan”, Hot dog façon argentin et dans le vieux port (Puerto Madero) pour un moment Maté. C’est aussi ça profiter !! 🙂

?

Le 24 et 25 mars : Journées Nationales de la Mémoire pour la Vérité et la Justice

Sans le savoir, nous visitons Buenos Aires durant un long weekend, le vendredi 24 et Samedi 25 mars étant fériés. Ces journées sont dédiées à la Mémoire pour la Vérité et la Justice.

Ça mérite un peu plus d’explications…

Le 24 mars 1976, un coup d’Etat eut lieu en Argentine, plaçant la junte militaire au pouvoir jusqu’en 1983. Cette période de dictature fut terrible pour le pays, nombreux opposants politiques, syndicalistes et têtes pensantes disparaissent. Des enfants sont enlevés de leur famille et placés dans des familles proches du régime ; les mères manifestent alors en portant le linge de leur enfant disparu autour du cou… Elles s’appellent les « femmes de la Plaza de Mayo ». Elles continuent encore aujourd’hui à se réunir chaque jeudi sur cette place.

Au total, cette période noire compterait 30.000 disparus. En hommage à toutes ces victimes du régime, ces journées sont désormais fériées dans tous le pays.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *