Chili : De Puerto Montt à Coyhaique, la fameuse route de la Carretera Austral

La prochaine étape de notre voyage nous emmène sur la Carretera Austral, route qui relie Puerto Montt à Villa O’Higgins. C’est aussi, ce qu’on appelle la Patagonie Chilienne. Nous ne savons pas encore combien de temps, ni jusqu’où nous allons suivre cette route… nous verrons bien au grès du vent !

Nous commençons à Puerto Montt, kilomètre 0 de la Carretera et passage obligé pour récupérer notre « Pàdron », papier justifiant que nous sommes bien propriétaires du véhicule ! Rassurés d’avoir le papier en poche, nous pouvons continuer notre route vers le Sud. Ohmar, un couchsurfeur, nous héberge le temps de ces quelques démarches et nous fait découvrir quelques bières locales … en bons lillois, ça nous manquait !!! Pour autant, la ville ne nous emballe pas vraiment. Le Chili a tellement plus à offrir à travers ses nombreux parcs nationaux, alors … en Route !!!

Nous passons par la partie continentale, moins touristique et moins onéreuse que par l’ile de Chiloé, plus connue. Nous n’en sommes pas moins émerveillés par les paysages que nous découvrons. En attendant notre ferry pour traverser les fjords, nous faisons un détour par la côté. Nous tombons sous le charme des petites églises colorées et des villages de pêcheurs. Au petit matin, nous découvrons de nombreuses espèces d’oiseaux mais surtout avons la surprise d’apercevoir à une cinquantaine de mètres du bord, des dauphins australs et des lions de mer. 🙂 Ce ne sont que les premiers de notre descente vers le sud !

Une fois les fjords traversés, les parcs nationaux et sentiers de randonnée s’enchainent et nous n’avons que l’embarras du choix. Nous restons quelques jours dans le parc Pumalin, à la découverte des Volcans Chaitén et Michinmahuida. Les deux randonnées nous montrent des paysages bien différents. Le Volcan Chaitén présente encore bien les stigmates de sa dernière éruption en 2008, de la fumée se dégage de son sommet et la végétation commence à peine à reprendre ses droits… quant au volcan Michinmahuida, il est recouvert d’un glacier, accessible à pied ! Forcément, nous n’avons pas pu nous empêcher de jouer aux explorateurs. « Ca n’y parait pas comme ça, mais ça glisse !!! » 

Le parc Pumalin mérite de s’y arrêter. En effet ce parc a été créé à partir d’une initiative privée du couple Tompkins, fondateurs de The North Face notamment, dans le but de préserver activement l’écosystème si spécifique à la région. Leur initiative en a fait l’un des parcs les mieux préservés du Chili et l’un des rares encore gratuits… mais plus pour longtemps, puisqu’il a été récemment légué à l’état Chilien.

Un peu plus au sud, le parc Queulat est aussi connu pour son glacier, surplombant une rivière et un lagon. Nous atteignons un mirador et pour la première fois, nous ressentons les effets de la haute saison touristique… nous ne sommes plus seuls sur les sentiers de randonnées! Nous n’en sommes pas moins subjugués quand nous entendons le glacier craqué, comme un bruit de tonnerre. 🙂

Lors de nos randonnées, nous faisons la connaissance de deux suisses, puis un peu plus tard de deux français, tous reviennent du Sud. Nous faisons donc le plein de bons plans pour la suite !! 🙂 La Carretera Austral tient pour le moment ses promesses; nous sommes déjà sous le charme… et pourtant, ce n’est que le début !

En attendant la suite, voici quelques photos …

2 reflexions sur “Chili : De Puerto Montt à Coyhaique, la fameuse route de la Carretera Austral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *