Colombie : La route du Café en famille

Nous nous éloignons quelques temps de la fraicheur bolivienne pour un peu plus de chaleur en Colombie. Pas question d’y emmener notre Titine, la route serait bien trop longue alors nous la laissons se reposer quelques semaines à La Paz et optons pour un nouveau mode de voyage : le Mode Ultra-Light, avec pour seuls bagages, un sac a dos de 20L et 35L !

Si nous partons en Colombie, c’est parce qu’en plus d’être un pays magnifique vanté par de nombreux voyageurs croisés sur la route, c’est surtout l’occasion de retrouver la famille (d’Aurore) – Parents, Tonton et Tata font le déplacement pour nous voir. « Difficile de contenir son émotion lors des retrouvailles… « 
En plus du confort de voyager léger, nous avons le plaisir de nous laisser porter pendant une semaine avec eux sur la route du Café et de profiter d’hôtels au confort ++. Ensemble, nous partons à la découverte d’un nouveau pays et passons de bons moments autour d’un verre, d’un tournoi de billard ou d’une partie de cartes.
La route du Café traverse une région montagneuse incroyablement verdoyante mais également brumeuse à cette époque. La région a des allures de Normandie sous la pluie avec ses centaines de vaches… ce qui n’est pas pour nous déplaire 😉 Et puis, très vite, nous rencontrons les nombreux champs de café. Nous nous arrêtons dans des exploitations pour y découvrir tous les secrets d’un bon café, depuis la plantation à la torréfaction.  La Colombie compte aussi de nombreux parcs nationaux avec une faune et une flore incroyable, l’une des plus diversifiée du monde. En saison des pluies, les sentiers sont plutôt gadoueux, mais ca n’enlève rien aux plaisirs des yeux. Nous avons en effet la chance d’apercevoir un singe sauvage et de nombreux colibris en plus d’une flore exceptionnelle !
Apres une semaine sur la route, nous retournons à Bogota et prenons chacun un vol pour Carthagène, nos derniers instants en famille dans cette ville coloniale colorée. Nous nous promenons dans les rues de la vieille ville, fortifiée pour se protéger des pillages à l’époque des pirates, et profitons des petits cafés ou glaces sous le soleil de Caraïbe.
C’est depuis Carthagène que nos chemins se séparent… Quand la famille prend la route de Santa Marta plus au nord, nous décidons de partir à la découverte de la partie méconnue du sud de la côte Caraïbe.

4 reflexions sur “Colombie : La route du Café en famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *