Le Yunnan : Retour en zone touristique !

En quittant Xiangcheng, nous avons vite compris à l’allure du bus que les 200 km nous séparant de Shangri-La allaient être long !

C’est parti pour 8h de trajet sur une route sinueuse, cabossée et au bord du précipice. Les affaires mises en hauteur tombent régulièrement sur nous avec les secousses. Mais comme d’habitude, le paysage mérite le détour : désormais, les montagnes nous faisant face sont bien plus rocheuses et escarpées, mais tout autant sensationnelles !

Nous arrivons sains et saufs à Shangri-La, nouveau nom donné à cette ville en 2001 pour attirer les touristes quelques années après la parution du roman « Lost Horizon» de James Hilton. La campagne de pub a plutôt bien fonctionné puisque nous rencontrons davantage de touristes. Encore en reconstruction après un terrible incendie en 2014, la vieille ville a conservé un certain charme. Les maisons sont toutes en bois et de nombreux petits magasins se disant « artisanaux » animent les rues. Nous trouvons même des bars et cafés (pas vraiment dans la culture chinoise) servant des bières IPA brassées localement. Nos réflexes d’occidentaux reprennent le dessus, nous craquons pour un Burger/Frites et allons même jusqu’à chercher un brunch dans toute la ville (sans succès).

Nous louons un scooter électrique nous offrant 70 km de liberté et partons vers un lac, dont l’entrée est démesurément chère. Nous optons pour une petite randonnée dans les environs en espérant rejoindre le lac par un chemin détourné, en vain !

Ces quelques jours nous permettent de prendre des forces avant d’attaquer le trek de deux jours des Gorges du Saut du Tigre.

C’est donc parti pour le fameux trek des Gorges du Saut du Tigre, canyon de rivière le plus profond du monde. De chaque coté, deux immenses montagnes surplombent les Gorges : la Montagne du Dragon de Jade (5596m) et la montagne Haba  (5395m). Deux façons de se rendre au Saut du Tigre : en bus avec l’ensemble des touristes par la route longeant la rivière Yangzi ou par un sentier de randonnée « Upper Hiking Road » au dessus des Gorges. Notre choix est vite fait !

Le sentier est bien balisé et très peu d’endroits sont dangereux contrairement à ce qu’on dit ! Les premiers kilomètres sont les plus durs, ça grimpe pas mal ! Une partie du trek est bien connue pour ces 28 virages. Juste avant de les gravir, une dame tient un stand de ravitaillement. Elle y vend de la Marijuana avec un petit texte écrit exclusivement en français (une première en Chine) « Naxi Marijuana. Une pure herbe pour vous donner la force de gravir les 28 virages ».  Bien que ce soit 10 fois moins cher qu’en Hollande, nous restons sérieux. Nous n’imaginons même pas grimper la pente sous l’effet de cette plante « aromatique » 🙂

Après l’ascension du premier jour, nous descendons le lendemain jusqu’à la rivière. Nous entendons rapidement le bruit assourdissant de l’eau ! Le débit est impressionnant !

Selon la légende, un tigre aurait sauté au dessus de ces Gorges, en son point le plus étroit pour échapper à un chasseur … vu la prouesse, ça méritait bien qu’on nomme les Gorges en son honneur !! 😉

Tout au long du chemin, nous croisons des chevaux en liberté, des biquettes, des écureuils et des ânes pour aider les personnes en difficulté, et avons même pu voir le fameux tigre 

Toujours en direction du Sud, nous nous arrêtons à Lijiang puis Dali, deux villes hyper touristiques.

Ambiance baba-cool avec des chinois en Dreadlocks dans les rues, Dali aurait pu nous plaire davantage mais après Shangri-La et Lijiang, nous avons eu notre dose de touristes. Nous nous réfugions donc dans un cours de cuisine, proposé par Luxi (pour en savoir plus, c’est par ici) avant de repartir en Stop vers Kunming (300 km).

Nous finissons notre séjour en Chine à Kunming, chez Tao, professeur de Yoga. Fini les visites de villes qui se ressemblent toutes plus ou moins en Chine, nous vivons au rythme de Tao : Séance d’étirements et yoga en début de matinée, extrait de fruits frais matin et soir, diner dans la rue. C’est l’occasion pour nous de faire une pause stratégique avant d’attaquer la découverte d’un nouveau pays : réparation de l’Iphone dont la batterie à gonfler du fait de l’altitude (ou de la chaleur), achat d’un short, passage chez le coiffeur pour un rafraîchissement…

Nous sommes prêts pour de nouvelles découvertes 🙂

8 reflexions sur “Le Yunnan : Retour en zone touristique !

  1. Caracole

    Je vous lis a chaque article, la cuisine est on ne peut plus présente, mais qu’en est il de vos intestins… Tout semble trop beau trop bien, mais ça ce serai si les voyage ça n’était que ça ! Pas de galères ?! (De toilette s)

    1. Antoine&Aurore Auteur de l'article

      Et bien on peut juste te dire que par moment le nom du blogue est bien choisi! 🙂
      On te racontera ça à notre retour, on sait que tu adores ça… hihi

  2. Julien

    Bonjour.
    Merci pour votre blog j’y ai vraiment trouve plein d’infos c’est super !!!
    Je vois que vous avez réussi à louer un scooter, comment avez vous fait, Jai cru lire que c’était interdit en Chine ?
    Les scooter électriques sont-ils vraiment fiables ?

    1. Antoine&Aurore Auteur de l'article

      Il y en plusieurs petits magasins qui louent des scooters électriques. Il faut bien faire le tour pour checker les prix et l’autonomie, mais ça ne pose pas de problème sinon.
      Nous demandions à avoir la batterie avec nous pour pouvoir recharger le scoot sur le temps du midi ou en cas de pépin, c’est toujours utile. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *