Pérou : A la découverte des Ruines Incas

La fin du voyage se rapproche et nous n’avons malheureusement pas assez de temps pour faire un bon tour du Pérou. Nous nous contentons donc de visiter le Sud du pays, partie certainement la plus connue et touristique puisqu’ici se concentre un grand nombre de ruines Incas, incluant notamment le fameux Machu Picchu.

D’ailleurs, nous ne manquons de visiter cette merveille du monde que les Péruviens exploitent incroyablement bien ! Nous pouvons dire que c’est une vraie machine à cash… Heureusement, notamment grâce à Compléto, nous partons à la conquête du Machu Picchu sans trop se « ruiner » 😉

Le point de départ pour le Machu Picchu se fait depuis Aguas Calientes, une ville accessible en train depuis Cuzco pour la modique somme de 150$ aller/retour ou à pied, en marchant sur la ligne de chemin de fer « for free ».… Nous n’avons pas hésité bien longtemps ! Une fois à Agua Calientes, il nous faut encore quelques efforts pour atteindre les portes du Machu Picchu : 1.800 marches dès 5h du matin… Enfin, nous aurions pu prendre le bus (12$ pour 12min l’aller) mais nous préférons faire chauffer les cuisses plutôt que faire flamber le porte-feuille ! 😉

Est-ce que ça vaut le coup ? Le site est magnifique, enclavé entre des pics montagneux impressionnants. Cette ville inca était un sanctuaire religieux mais aussi la résidence d’empereurs avant qu’elle ne soit abandonnée à l’arrivée des Espagnols au XVIe siècle. Elle n’a été redécouverte qu’au début du XXe Siècle, l’isolement du lieu et la croissance de la végétation ayant assuré la préservation du site.

Bien sur, de par la beauté de son environnement naturel, le Machu Picchu a un caractère exceptionnel, mais les sites Incas sont disséminés partout au Pérou, et nous en découvrons un certain nombre dans la vallée Sacrée : Cité militaire ou religieuse, site agricole, etc… il y en a pour tous les goûts. Ce qui nous impressionne le plus étant la taille des pierres utilisées pour les temples, des pierres lises pouvant peser jusqu’à 90Tonnes qui s’emboitent parfaitement tels des Legos; quand les carrières de pierres sont situées à plusieurs kilomètres dans une région montagneuse, ça laisse songeur !

Avant de rentrer au Chili, nous faisons quelques arrêts pour profiter des paysages péruviens : La Rainbow Mountain, les Très Canyones (découverts un peu par hasard en se trompant de chemin) ou encore le Canyon de Colca.

Le Pérou, c’est aussi le pays de l’alpagas (95% vivent au Pérou) dont la laine est reconnue pour sa douceur et sa légèreté. Nous nous mettons en quête pour trouver de la laine sur le marché au près des petites mamies… Mais réaliser des pelotes demande un travail considérable. La laine est plus souvent vendue à des grossistes qui les vendent à leur tour à l’étranger. Elles en gardent juste un peu pour elles. Filée à la main, la laine est alors moins propre et non tressée (plus fragile)… qu’importe, elles nous plaisent bien ces mamies ! 🙂

6 reflexions sur “Pérou : A la découverte des Ruines Incas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *